Un management humaniste « made in India »

Nayar-VineetLa filière Ressources Humaines du Groupe IGS a reçu Vineet Nayar, auteur du livre « Les Employés d’abord, les Clients ensuite » (Employees first, Customers Second) lors d’une conférence, lundi 8 avril. L’occasion pour cet entrepreneur indien de revenir sur les valeurs qui animent son action au sein de son entreprise et surtout sur son style de management qualifié par le magazine Fortune de « plus moderne du monde ».

Et si l’avant-garde en matière de management ne venait ni d’un pays anglo-saxon, ni d’un pays scandinave ?

Dans son allocution, Vineet Nayar, PDG du groupe HCL Technologies*, est revenu sur les écueils qui guettent les méthodes de management dans les entreprises, et qui au final nuisent à la performance de celles-ci. Parmi ces écueils figure le manque de confiance des salariés, voire la méfiance qu’ils éprouvent envers une hiérarchie suspectée d’œuvrer davantage pour ses intérêts que pour ceux de l’organisation, en maintenant notamment une opacité sur la manière dont sont prises les décisions et leur finalité. En réponse à cette problématique, Vineet Nayar note dans son ouvrage : « Nous avons rendu nos managers aussi redevables envers leurs équipes que ces dernières l’étaient avec eux » par la mise en place d’un système d’évaluation de la hiérarchie.

« Développer la coresponsabilité »

Une autre action mise en place par l’entrepreneur indien vise à « inverser la pyramide décisionnelle et développer la coresponsabilité ». Le périmètre de responsabilité des salariés en contact avec le client a ainsi été augmenté, afin de réduire l’espace entre la « zone de pouvoir et de décision » et la « zone de création de valeur ». L’une des preuves de l’implication retrouvée des salariés est le sentiment de fierté d’appartenance à un groupe : « Lorsque vous êtes invités à un dîner, combien d’entre vous sont fiers d’indiquer le nom de l’entreprise qui les emploient ? » questionne Vineet Nayar. D’après lui, ce ratio ne dépasse pas, au mieux, les 5 %.

* 4ème firme indienne de services technologiques, 85 000 salariés à travers le monde, 4 milliards de dollars de chiffre d’affaires.

Intéressant, non ?

Tagués avec : ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.